Du bonheur en plaques

Du bonheur en plaques

Un gâteau sur plaque est la parfaite finale pour une fête au jardin, la tentation irrésistible à servir à des amis avec un café ou à un anniversaire d’enfants – bref: le chouchou en toutes occasions.

Bons et vite faits

Bons et vite faits
Les gâteaux sur plaque sont appréciés depuis toujours, car ils sont vite faits, et leur garniture peut être variée à volonté selon les goûts.

On appelle gâteaux sur plaque tous les gâteaux cuits directement sur la plaque du four, sans moule. Les gâteaux sur plaque sont appréciés depuis toujours pour leur générosité qui permet de régaler toute une classe, mais pas uniquement. Ils ont d’autres avantages: ils sont aussi simples à préparer et offrent d’innombrables variantes. Les gâteaux sur plaque confectionnés à partir d’une simple pâte rapide, brisée ou levée, ou d’une masse brassée, sont particulièrement vite faits.

Gâteaux sur plaque, tantôt sucrés tantôt salés

Gâteaux sur plaque, tantôt sucrés tantôt salés
Rapide et simple: étaler la pâte sur la plaque graissée ou revêtue de papier cuisson et garnir selon vos préférences.

La marche à suivre: étaler la pâte sur la plaque du four graissée ou revêtue de papier cuisson et la garnir de fruits ou de baies, ou d’une masse préparée avec du séré. Selon les préférences, on peut parsemer le tout de noix ou de noisettes hachées. Le gâteau est prêt à enfourner et, en peu de temps, il sera prêt à être dégusté.

Préférez-vous le gâteau sur plaque version salée? Choisissez alors une pâte levée non sucrée et garnissez-la de poivrons, tomates, ail et oignons, anchois, pignons, etc. Les possibilités sont illimitées, l’important est que cela soit bon!

En règle générale, on coupe les gâteaux sur plaque après leur cuisson. Seule exception: ceux à la pâte feuilletée, car une fois cuite, celle-ci est difficile à couper.

Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque

Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
1. Gâteau aux mirabelles et pavot
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
2. Gâteau sur plaque aux raisins
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
3. Pommes sur lit en chocolat
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
4. Carrés choco croustillants
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
5. Gâteau aux pruneaux et streusel amande
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
6. Gâteau sur plaque au vin chaud
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
7. Tarte aux noisettes et lardons
Recettes chouchous: gâteau sucré ou salé sur plaque
8. Tarte sur plaque aux oignons primeurs

Pâtisser avec les fruits et les baies

Pâtisser avec les fruits et les baies
Conseil pour que les fruits et baies ne disparaissent pas dans la pâte: les rouler dans un peu de farine.

En été et au printemps, l’abondance de fruits frais offre un beau choix pour confectionner de délicieux gâteaux sur plaque. Choisir des fruits le plus mûr possible, leur goût est plus intense et ils rendent aussi moins d’eau à la cuisson.

Conseil: pour que les fruits ne disparaissent pas dans la pâte en cuisant, on peut précuire la pâte quelques minutes avant de la garnir avec les fruits. La pâte sera encore assez molle mais les fruits ne s’enfonceront pas entièrement. Autre astuce pour assurer la bonne tenue des fruits: les rouler dans un peu de farine.

Pâtisser avec les fruits et baies surgelés

Pâtisser avec les fruits et baies surgelés
Ne pas faire dégeler les fruits et baies avant de pâtisser.

Un gâteau sur plaque garni de fruits ou de baies est un régal aussi en hiver. Cela vaut la peine d’en faire provision. Lorsque vous pâtissez avec des fruits et des baies surgelés, ne les faites pas dégeler, mais utilisez-les tels quels sur la pâte ou dans celle-ci. Ils conserveront leur forme.

Conseil: rouler les fruits surgelés dans de la fécule ou dans des amandes ou noisettes moulues. Ceci liera le jus lors de la cuisson. Autre astuce: entrouvrir légèrement la porte du four peu de temps avant la fin de la cuisson. Cela permettra à l’excédent de liquide de s’évaporer.

Texte Christine Buschor

9 mai 2016